đŸ‡«đŸ‡· La scĂšne française du Lettrage — Cyril Dosnon

Articles, Artistes, Projets| Views: 263

AprÚs un détour par le Quebec avec Louis VD, direction Paris ce mois-ci pour vous parler du graphiste Cyril Dosnon.

Qui est Cyril Dosnon ?

Originaire de Bourgogne et parisien d’adoption, Cyril a suivi un dĂ©but de parcours de graphiste plutĂŽt classique : ENSAAMA (École nationale supĂ©rieure des arts appliquĂ©s et des mĂ©tiers d’art ), puis ESP ( École SupĂ©rieure de PublicitĂ©) et l’École Estienne. S’en suivent 3 ans dans une grande agence parisienne, BETC, qu’il a finalement quittĂ©e pour rĂ©aliser son rĂȘve : devenir serveur (hĂ© oui). Un changement de cap qui ne devait pas durer puisqu’il revient petit Ă  petit Ă  ses premiers amours en travaillant comme freelance, ce qui occupe aujourd’hui tout son temps.

Ses activitĂ©s professionnelles vont de l’identitĂ© visuelle Ă  l’illustration (surtout du lettrage), en passant par la rĂ©alisation de clips et beaucoup d’autres choses.

Le lettering :

S’il s’est mis au lettering, c’est Ă  cause de la loi Evin ! Alors qu’il travaillait encore en agence, il a eu Ă  travailler pour la marque Ricard. La loi Evin ne laissant que peu de libertĂ© sur les visuels Ă  utiliser, le lettrage Ă©tait une bonne alternative. Il y a pire comme contexte pour dĂ©buter !

« Avec le temps je me suis rendu compte que travailler sur la lettre ça me dĂ©connecte complĂštement. Il y en a c’est le tricot, d’autres le jardinage, moi c’est Ă©crire 100 fois le mĂȘme mot de 100 maniĂšres diffĂ©rentes. Je ne sais pas pourquoi mais c’est mon hĂ©roĂŻne Ă  moi. »

Il n’a pas vraiment de style ou d’outils de prĂ©dilection, et prĂ©fĂšre s’adapter Ă  chaque projet : du vieux pinceau foutu pour une texture bien rock’n roll aux courbes de bĂ©zier pour des rendus plus propres. Une petite prĂ©fĂ©rence quand mĂȘme pour le doigt sur une vitre embuĂ©e !

Le projet qu’il nous prĂ©sente ici est donc son premier, pour Ricard.

La parole Ă  Cyril Dosnon :

D’aprĂšs une intention commune de la directrice artistique que j’assistais Ă  l’époque et moi-mĂȘme, j’ai gribouillĂ© des compos typos en forme de verre ballon. La veille de la prĂ©sentation client destinĂ©e Ă  valider ces brouillons, j’ai passĂ© une bonne partie du jour et de la nuit Ă  les travailler dans l’espoir qu’ils ne fassent pas appel Ă  l’achat d’art (service intĂ©grĂ© aux agences de pub destinĂ© Ă  trouver des talents extĂ©rieurs pour rĂ©aliser les campagnes).

Ç’a Ă©tĂ© difficile car je n’étais pas bon, je sortais tout juste de l’école et c’était la 1Ăšre fois que je faisais ça. Contrairement Ă  beaucoup de mes compĂšres je n’avais jamais touchĂ© une bombe de peinture de ma vie (Ă  part peut-ĂȘtre pour dorer un bougeoir), donc aucune expĂ©rience en lettrage. Au final la campagne est sortie et on a eu de super retours, on a mĂȘme reçu un club des Directeurs Artistiques catĂ©gorie typographie. Il y a d’ailleurs eu un 2Ăšme volet l’annĂ©e suivante avec 3 nouvelles accroches. Ç’a Ă©tĂ© gĂ©nial de pouvoir m’y mettre une seconde fois, car avec le recul je voyais dĂ©jĂ  beaucoup de dĂ©fauts Ă  corriger dans la 1Ăšre Ă©dition.

Ricard a Ă©tĂ© un Ă©norme levier pour moi, mĂȘme 6 ans aprĂšs sa sortie cela m’apporte encore du boulot. Bon et c’est du dĂ©tail mais j’étais fan de Ricard Ă  l’époque, donc ce projet c’était comme si ton 1er boulot avait Ă©tĂ© de bosser pour ta marque prĂ©fĂ©rĂ©e. Ça n’arrive jamais ce truc !

Merci Ă  Cyril pour ce beau partage rafraichissant !

Je vous invite à aller voir le reste de ses travaux, ça vaut le détour :

đŸ’Œ Behance | đŸ“· Instagram. | đŸ–„ Portfolio

Venez échanger sur la publication dédiée et partager vos lettrages sur :
đŸ‘„ Facebook | đŸ“· Instagram | đŸ„ Twitter avec les #LAL #LesApprentisLettreurs #ApprentisLettreurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.