Written by

Brand by Hand de Jon Contino

Articles, Livres| Views: 357

Ca fait longtemps que je suis fan du travail de Jon Contino. Il était déjà présent avant la vague déferlante du lettering sur les médias sociaux. Son travail est généreux et plein d’émotions, tout en ayant un style bien affirmé. J’ai toujours pensé que son travail collait parfaitement avec sa personnalité, où tout du moins, de ce que j’en voyais sur Internet.

Alors, quand il a annoncé qu’il sortait un livre « portfolio », j’étais à la fois excité mais aussi un peu sur la réserve, parce que les livres portfolio, ça peut être sympa, mais si tu connais déjà bien le travail de l’artiste, tu es un peu frustré de ne finalement pas découvrir grand chose.

Je l’ai donc commandé et reçu le jour de sa sortie, le 25 octobre dernier. Ma première impression a été de découvrir un superbe objet. Tout noir. Et qui sentait bon le papier. Visiblement, Jon a réfléchi dans les détails à la présentation de son livre. Tout est vraiment de très belle qualité et agréable à feuilleter.

Je commence alors à le parcourir et je commence à le lire. Car oui, je lis les livres, même les livres portfolios où l’attention est souvent dirigée vers les visuels. Mais je lis toujours, même si c’est parfois écrit trop petit, même si le livre est trop grand pour être tenu convenablement pendant la lecture.

Et là, j’ai l’impression de découvrir un journal intime. Jon Contino raconte sa vie, son enfance new-yorkaise, sa passion d’ailleurs pour sa ville. Son travail prend alors un nouveau sens pour moi. Et me voilà à dévorer le livre en une seule fois. Je lis puis je regarde les travaux en relation avec le texte. Tout prend son sens. Je savais déjà que son travail était en parfaite harmonie avec sa personnalité, mais je n’avais pas conscience des difficultés qu’il a pu rencontrer, des doutes récurrents qu’il a pu avoir, globalement de ce que la vie a pu lui réserver, de positif ou négatif. Et de voir le résultat de ce cheminement à travers ces travaux rend le livre complètement attachant. En fait, bien au-delà du livre, c’est l’artiste qui est attachant. Il se livre sans réserve. Et franchement, j’ai pris une claque.

Pouvoir avoir ce regard sur sa propre vie et de faire le lien avec tous ces travaux que tu réalises chaque jour, c’est fabuleux je trouve. Nombre d’entre nous ne sont pas capables de faire cette introspection.

Au-delà de l’aspect personnel du livre, Jon Contino nous montre ses plus beaux travaux. Toujours puissants sans être parfaits techniquement, ça nous invite à nous poser des questions sur notre propre travail. Quelle est la part de créativité que l’on peut avoir tout en gardant un aspect technique indéniable ? Est-ce que d’ailleurs la technique est si importante que ça ? A l’ère d’Instagram où la perfection met constamment la pression à chacun, et je ne parle pas ici que pour le lettering, ça fait du bien de voir un livre comme ça, avec des travaux complètement exprimés, vécus et personnels.

Donc, franchement, c’est bientôt Noël, n’hésitez pas à le demander à la vieille barbe blanche. Vous serez conquis et peut-être que ça vous fera réfléchir aussi sur votre propre vie et la relation que peut avoir votre travail avec votre personnalité 😉

2 Responses to " Brand by Hand de Jon Contino "

  1. Clm SimkOne dit :

    J’imagine qu’il est uniquement en anglais ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.