les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Couverture

Written by

đŸ‡«đŸ‡· La scĂšne française du Lettrage — GrĂ©goire Cheynier

Articles, Artistes| Views: 648

AprĂšs cette superbe excursion dans la rue pour coller des affiches avec JĂ©rĂ©mie Bonne et arpenter le pavĂ© la craie Ă  la main, ce mois-ci nous changeons complĂštement de domaine. C’est au tour de GrĂ©goire Cheynier, qui avait rĂ©pondu Ă  mon appel avant de joindre ses forces Ă  notre Ă©quipe. Et quel projet ! Puisqu’il nous parle de sa derniĂšre mission pro avec un gros poisson


les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Portrait

les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Logo

 

Qui est Grégoire Cheynier ?

GrĂ©goire Cheynier est un graphiste chevronnĂ© ! AprĂšs avoir passĂ© quelques annĂ©es Ă  travailler en binĂŽme et dans des grosses boĂźtes, il retourne en freelance oĂč il fait principalement du lettering et de l’identitĂ© visuelle. GrĂ©goire aime aussi transmettre, puisqu’il intervient dĂ©sormais Ă  l’Ă©cole MJM de Lille, oĂč il donne des cours sur la Suite Adobe.

Comme beaucoup de sa gĂ©nĂ©ration, le lettrage est venu par le graffiti qu’il a pratiquĂ© durant 18 ans. Mais le vrai dĂ©clic arrive alors qu’il travaillait chez Vertbaudet, et rĂ©alisait entre autre, des imprimĂ©s pour des vĂȘtements pour enfants. GrĂ©goire raconte :

« Comme ils avaient eu des gros soucis juridiques avec des typos, on devait faire tous les imprimĂ©s sans utiliser de typo (j’Ă©tais content !). Du coup quand je suis parti de lĂ  bas je me suis dit qu’il y avait peut-ĂȘtre moyen d’en vivre, et comme j’avais ma prime de fin de CDD plus le chĂŽmage, je me suis mis Ă  fond lĂ  dedans. » 🙂

Bien que GrĂ©goire ait une magnifique collection de brush pens, de parallel pens ou encore de rulling pens, son outil favori reste un porte mine BIC tout Ă  fait basique. Le manque de temps l’empĂȘche souvent de sortir ses autres outils, car oui, ça demande de l’organisation et du nettoyage !
Avec tous ces outils, vous l’aurez compris, GrĂ©goire n’a pas de style favori. C’est un touche-Ă -tout qui aime regarder ce qui se fait ailleurs, comme nous le montre le projet qu’il a choisi de nous prĂ©senter.

les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Livres

L’inspiration ne vient pas de nulle part, mais d’une bonne sĂ©lection d’ouvrages !

 

Le projet de Grégoire Cheynier

Le projet de GrĂ©goire, c’est le genre de mission qui fait pĂ©tiller les yeux. Celle qu’en tant que freelance, on ne peut pas refuser mais oĂč on sait pertinemment qu’on va souffrir. D’ailleurs GrĂ©goire ne regrette pas ces semaines intenses et Ă©prouvantes. Elles lui ont permis de sortir un max de piĂšces en peu de temps, le forçant Ă  se bouger et Ă  utiliser de nouvelles techniques. Un projet au final trĂšs formateur. Mais laissons-lui la parole.

En juillet dernier, j’ai Ă©tĂ© contactĂ© sur Behance par Snapchat. Ils voulaient crĂ©er de nouveaux « geofilters », des stickers Ă  rajouter sur les photos, proposĂ©s en fonction de l’heure et/ou de l’endroit oĂč l’on se trouve. Ils en voulaient en français, et basĂ© sur de la typo (du lettrage en fait). C’est le genre de boulot qui ne se refuse pas, j’ai donc dit oui tout de suite !

 

La parole à Grégoire Cheynier

Ils ont une maniĂšre de travailler que je n’avais jamais expĂ©rimentĂ©e avant. Chaque semaine il fallait crĂ©er 10 filtres, des esquisses jusqu’au fichiers finaux. Ils m’envoyaient une liste de 10 phrases le lundi, je leur envoyais les maquettes le mardi soir, j’avais les retours le lendemain (dĂ©calage horaire oblige, ils sont en Californie), et je livrais les finaux le vendredi. Et ça pendant 4 semaines, pour faire 40 filtres au total. Je n’avais jamais travaillĂ© avec des dĂ©lais pareils, j’ai plutĂŽt l’habitude de faire du logo, et de passer des heures Ă  faire des essais, et peaufiner mes vectorisations dans Illustrator. LĂ  ce n’Ă©tait clairement pas possible, d’autant plus que j’avais d’autres trucs Ă  cĂŽtĂ© en mĂȘme temps.

J’ai donc dĂ» revoir un peu ma façon de travailler.

J’ai commencĂ© par chercher pas mal d’inspiration, dans mes bouquins, mes planches Pinterest, mes enregistrements Instagram, … Je voulais que la forme ait du sens par rapport au message, et Ă©viter d’utiliser le mĂȘme style plusieurs fois. Pas Ă©vident quand il faut en faire 40… Ça m’a forcĂ© Ă  trouver pleins de nouvelles idĂ©es, et essayer des styles que je n’avais jamais pratiquĂ©s.  C’est aussi ce qui a fait que j’ai autant apprĂ©ciĂ© bosser sur ce projet !

 

les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Pige

La pige de Grégoire

 

Ensuite, pour chaque sĂ©rie de 10, je livrais des esquisses faites directement sur Photoshop Ă  la tablette graphique. C’Ă©tait un gros changement pour moi de ne pas passer par la case papier, c’est d’habitude toujours comme ça que je commence. Mais au final ça a Ă©tĂ© un sacrĂ© gain de temps, mĂȘme si pour certains j’ai quand mĂȘme griffonnĂ© quelques petites idĂ©es sur une feuille avant. Heureusement, quand je recevais les retours de Snapchat le lendemain, il n’y avait en gĂ©nĂ©ral pas beaucoup de modifications.

 

les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-Couverture

 

J’avais donc deux jours pour mettre au propre les esquisses. Pour la plupart j’ai travaillĂ© encore directement dans Photoshop Ă  la tablette, mais en m’appliquant plus. Parfois, il y avait assez peu de diffĂ©rences entre l’esquisse et le final. Soit je dessinais et remplissais les lettres, soit je les traçais d’un coup en utilisant des brushes crĂ©Ă©es ou tĂ©lĂ©chargĂ©es, et le lissage pour avoir de belles courbes. Certains ont Ă©tĂ© fait dans Illustrator, soit aussi au pinceau (donc tracĂ©s en un coup, avec du lissage), soit vectorisĂ©s Ă  la plume.

Il fallait que les filtres fonctionnent aussi bien sur des photos Ă  dominante claire que foncĂ©e. Du coup j’ai beaucoup utilisĂ© des contours ou des lueurs externes pour que le lettrage soit toujours bien lisible. Certains devaient aussi laisser un espace pour le nom d’une ville ou d’une personne.

 

les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-06les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-08les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-05les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-01 les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-02 les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-03 les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-04 les-apprentis-lettreurs-scene-francaise-lettering-Gregoire-Cheynier-07

 

Le mot de la fin

Au final ç’a Ă©tĂ© une super expĂ©rience ! Avec le recul je trouve certains filtres vraiment moyens et j’aurais aimĂ© avoir plus de temps pour les amĂ©liorer, mais je suis plutĂŽt content de l’ensemble. Travailler avec la pression des dĂ©lais super courts me plaĂźt bien, ça force Ă  tester de nouvelles façons de faire. MĂȘme si j’ai du bosser la nuit quelques fois 🙂 Et devoir faire pleins de styles trĂšs diffĂ©rents est super formateur, par contre ce n’est pas forcĂ©ment dans ces cas lĂ  qu’on sort ses meilleures productions… Sinon je me dis qu’utiliser un iPad aurait peut-ĂȘtre pu ĂȘtre pas mal !

 

OĂč trouver GrĂ©goire Cheynier

đŸ’ŒÂ Behance |Â đŸ“·Â Instagram. | đŸ–„ Portfolio

Merci Ă  GrĂ©goire Cheynier pour ce superbe retour d’expĂ©rience !
Rendez-vous le mois prochain pour découvrir un nouveau projet et un nouvel artiste !

Venez échanger sur la publication dédiée et partager vos lettrages sur :
đŸ‘„Â Facebook  | Â đŸ“·Â Instagram  | Â đŸ„Â Twitter avec les #LAL #LesApprentisLettreurs #ApprentisLettreurs

2 Responses to " đŸ‡«đŸ‡· La scĂšne française du Lettrage — GrĂ©goire Cheynier "

  1. Restografik dit :

    Super interview, un peu courte malheureusement j’aurai aimĂ© en savoir un peu plus sur toi !
    Bonne continuation et bravo pour ton boulot 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.