Couverture Ken Barber House Induestries

Written by

L’importance des grilles en lettering

Articles, Débutant, Guides, Intermédiaires, Outils| Views: 544

« As-tu tracé des repères ? » Cette phrase vous semble familière ? Si non, c’est que soit vous êtes un maniaque des grilles, soit que vous ne dessinez pas assez souvent de lettrages. Eh oui aujourd’hui je vais vous parler de grilles, de repères, de lignes à poser… toutes ces aides qui guident vos coups de crayons. 

Aperçu du PDF Handlettering Details Typography de Biksence
Aperçu du PDF Hand Lettering Details Typography de Biksence

À quoi servent les grilles ?

On ne le répétera jamais assez : tracez des repères !!!! C’est indispensable pour tout lettrage.
Une fois votre croquis préparatoire bien entamé, il est préférable de construire quelques lignes. — D’ailleurs, je vous invite à ne pas le faire trop tôt car cela risquerait de bloquer votre créativité lors de la composition. Mais n’attendez pas non plus d’avoir bien peaufiné vos lettres pour éviter de tout refaire. Cela créerait forcément de la frustration. — Afin que chaque lettre ait la même base ou suive la même courbe / direction si vous optez pour un dessin dynamique, il est indispensable de tirer quelques traits. Vos lettres auront ainsi moins l’air de danser et formeront un ensemble plus cohérent. Ces lignes permettent également de garder une homogénéité que ce soit pour la hauteur ou encore la largeur des lettres. Une étape à intégrer absolument dans son process si on veut progresser !

Ok, mais je trace quoi ?

Extrait du livret de Kyle Letendre, Expressive Lettering
Extrait du livret de Kyle Letendre, « Expressive Lettering« 

Quelles grilles ? Quels traits tirer ?

Vous n’êtes pas obligés de tomber dans l’extrême et de dessiner une multitude de lignes qui en plus de vous décourager, risquent d’enfermer vos lettres dans des cases. Le rendu serait alors rigide et aurait l’effet inverse de ce que vous cherchez. Par exemple l’espacement des lettres n’est pas mathématique mais visuel. 

On peut considérer qu’il y a deux lignes réellement indispensables : la ligne de base, et la hauteur d’x. Avec ça vous assurez le minimum et c’est souvent bien suffisant. À cela, vous pouvez ajouter une troisième ligne qui permettra de plafonner le haut de vos plus grands caractères et quelques repères verticaux comme sur l’exemple ci-dessous.

Le livre de Francis Chouquet, Les Ateliers du Lettering
Le livre de Francis Chouquet — Les Ateliers du Lettering

« Vous commencerez par créer une grille qui vous permettra de cadrer votre travail. Vous obtiendrez ainsi un rendu plus homogène, notamment concernant les espaces, le rythme ou la balance. »

Francis Chouquet — Les Atelier du Lettering

Dans le cas de lettrages plus complexes, vous pouvez même être amenés à dessiner  des blocs pour vous concentrer sur la composition. Construire le cadre de délimitation de chaque lettre peut aussi s’avérer utile si vous optez pour des caractères moins libres et plus géométriques, afin de rester cohérent.

Quels outils pour créer des grilles ?

Concernant le papier, il faudra forcément y mettre un peu du vôtre en prenant une bonne vieille règle pour créer vos repères et tracer les lignes. Il existe aussi des règles spécifiques, appelées « composition ruler« , règle de composition, qui vous feront gagner du temps.

Vous pouvez aussi utiliser des générateurs de grilles, comme Ductus, les imprimer et les utiliser directement ou en transparence sous votre feuille à l’aide d’une table lumineuse. Même si ces outils sont plutôt dédiés à la calligraphie, ils s’avéreront être un bon assistant.

La fameuse règle de composition qui vous fera gagner un temps considérable

Par contre, si vous travaillez en numérique, les possibilités sont plus grandes et surtout plus rapides. C’est en effet plus simple de créer quelques repères et de les multiplier ou des les ajuster dans un logiciel.

Stefan Kunz et Ian Barnard ont justement créé un kit de grilles pour vous aider dans la conception de vos letterings que ce soit sur Illustrator, Photoshop ou encore Procreate. Ils consistent tout simplement à ajouter les grilles sous forme de brush dans votre logiciel favori. Je ne vous en dis pas plus, puisque je vous ferai une review très prochainement.

Enfin, n’hésitez pas à feuilleter des livres dédiés aux lettres. Bien souvent ils renferment un tas de « tips & tricks« , d’astuces, qui vous aideront à sortir un beau lettrage digne des plus grands. 

Le livre de Ken Barber regorge d'informations, notamment sur la structure.
Le livre de Ken Barber regorge d’informations, notamment sur la structure
Une des composition de Jessica Hisch où on peut apercevoir tout le travail de blocs
Une des compositions de Jessica Hische où on peut apercevoir tout le travail de blocs

Les outils

📏 À utiliser — Ductus 🇬🇧
🖌 À acheter : Letter + Grid Builder 🇬🇧
📓 À lire & télécharger : Biksence — Hand Lettering Details Typography 🇬🇧

Quelques livres qui parlent de grilles…

📗 Francis Chouquet — Les Ateliers du Lettering 🇫🇷
📗 Ken Barber — House Industries Lettering Manual 🇬🇧
📗 Jessica Hische — In Progress: See Inside a Lettering Artist’s Sketchbook and Process, from Pencil to Vector 🇬🇧

Où trouver les artistes cités

Francis Chouquet
🖥 Portfolio | 📷 Instagram

Ken Barber
📷 Instagram | 🏀 Dribbble

Jessica Hische
🖥 Portfolio | 📷 Instagram

Biksence
💼 Behance | 📷 Instagram

Stefan Kunz
🖥 Portfolio | 📷 Instagram

Ian Barnard
🖥 Portfolio | 📷 Instagram

Venez échanger sur la publication dédiée, partager vos lettrages sur :
👥 Facebook  |  📷 Instagram  |  🐥 Twitter avec le #apprentislettreurs

2 Responses to " L’importance des grilles en lettering "

  1. Aurélie dit :

    Merci pour cet article ! Je comprends mieux comment construire mes grilles pour les rendre plus efficientes. Cela va bien m’aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.